Skip to main content

Community / Land projects / Programme commun Uni4Coop 2022-26

Programme commun Uni4Coop 2022-26

€0

01/22 - 12/26

Active

This project is part of

General

L’outcome ECMS dans l’enseignement supérieur d’UNI4Coop est alimenté par les stratégies d’appui à l’action et à la mobilisation des acteurs et actrices relais au sein des communautés universitaires des 4 ONGU, de la mise en réseau entre tous les acteurs et actrices de changement ciblés par notre action avec les partenaires stratégiques tels que les autres OSC, la stratégie de co-construction avec les agents éducatifs d’un contenu ECMS au sein des cursus permettant de cibler les étudiant·e·s et d’un appui conseil aux autorités académiques pour la mise en place de davantage de contenu liés aux rapports de domination au sein des cursus. L’appui conseil porte également sur le renforcement du cadre institutionnel régissant les mobilités et les partenariats internationaux dans l’enseignement supérieur. Avec ces stratégies, nous souhaitons que les étudiant·e·s touché·e·s par le programme acquièrent davantage de compétences et de connaissances sur les rapports de domination qui s’exercent au sein du système mondial, qu’ils et elles posent un regard critique sur leur expérience de mobilité et de partenariat international, et possèdent les outils pour agir individuellement et collectivement dans la construction d’une société inclusive, durable, équitable et solidaire. L’hypothèse principale est qu’en acquérant ces compétences et connaissances, ils et elles auront la possibilité d’amener ces questions de rapports de domination dans d’autres contextes que le contexte universitaire. L’Outcome est composé de 8 résultats, dont deux directement liés à la mobilité internationale, ciblant chacun une catégorie d’acteurs et d’actrices de la théorie du changement ainsi qu’une stratégie d’action spécifique. La mise en réseau est quant à elle transversale aux résultats. Dans le Nord, le programme intervient dans 2 communes du département du Borgou que sont N’Dali et Tchaourou au niveau desquels Uni4Coop consolide son partenariat avec la Fondation Hubi et Vinciane pour la mise en œuvre de l’outcome dans cette zone. Dans le département de l’Atacora, le programme intervient dans les communes de Natitingou et Toucountouna au niveau desquels Uni4Coop consolide son partenariat avec l’Association Nationale des Femmes Agricultrices du Bénin (ANaF). Dans le Sud, le programme interviendra dans toutes les communes du département du Mono (Athiémé, Bopa, Comè, Grand Popo, Houéyogbé, Lokossa). Uni4Coop consolidera son partenariat avec le Guichet d’Economie Locale du Sud Bénin (GEL Sud Bénin) et le Groupement pour la Promotion et l’Exploitation des Ressources de l’Environnement (GROPERE). Des collaborations sont aussi prévues avec l’ANaF Bénin et CONVERGENCE BENIN ONG. Dans ces différentes zones, l’action se consacrera à renforcer les capacités des partenaires et favoriser leur mise en réseau pour une action plus pertinente et efficace grâce au partage d’expériences, à la recherche-action et au développement d’innovations. Cette réflexion multi-acteur sur base d’expérience de terrain alimentera les actions de plaidoyer menées par les partenaires. L’objectif est que les femmes et les hommes de familles vulnérables des zones rurales et périurbaines de Bolivie (Tarija, Oruro, La Paz) améliorent leurs conditions de vie en exerçant leurs droits, réduisant ainsi la pauvreté et les inégalités. L'accent est mis sur l’approche genre, sur le développement durable aux niveaux économique, social, environnemental, territorial et alimentaire, et sur le plaidoyer. En partenariat avec des organisations locales (APROSAR, OEB, Alternativas y Tierra), nous travaillerons sur des thématiques telles que les systèmes alimentaires durables, l’agroécologie, l'entrepreneuriat durable, l'environnement et le genre, en concordance avec les stratégies nationales, notre Théorie du Changement Pérou-Bolivie, le CSC Bolivie, plusieurs ODD et les stratégies de la DGD. Nos stratégies incluent le renforcement des partenaires locaux afin qu'ils puissent jouer leur rôle de promoteur de changement basé sur un environnement propice à l'exercice des droits individuels et collectifs. Via une approche multidimensionnelle, nous aborderons les causes des inégalités structurelles (environnementales, socio-économiques et de genre) par la recherche-action, la génération de données et la vigilance citoyenne. Nous contribuerons aux dynamiques de développement local grâce à l'articulation multi-acteurs, visant davantage d’impact sur les politiques de développement durable. En outre, nous prévoyons des actions axées sur l'adoption de pratiques pour des systèmes de production et de consommation durables selon les principes d'agroécologie et d'économie verte, en veillant à un équilibre entre besoins fondamentaux au niveau local, usage d’intrants pour la production et enjeux de protection et gestion des ressources naturelles. Nous recherchons la participation égalitaire des femmes et des hommes, avec un focus particulier envers les jeunes et les femmes et un soutien à l'autonomisation des femmes (bien-être, formations en entrepreneuriat). U4C met l’emphase sur une gestion inclusive des savoirs au sein de ses programmes afin qu’ils alimentent les choix stratégiques et politiques. Il s’agit de considérer les savoirs sous toutes ses formes (cognitifs, compétences et attitudes), comme une richesse, de susciter leur émergence, de les mettre en valeur, de les conjuguer, de faciliter leur partage et leur diffusion. L’inclusion vise tout particulièrement la (re)valorisation de savoirs des acteur·trices de première ligne. Cet outcome exploitera les nombreuses initiatives antérieures et à venir, par le biais de publications, débats et participations à des colloques et plateformes pour que leurs résultats puissent nourrir les actions et les plaidoyers des « partenaires pour un développement durable » (ODD17). Un accent sera mis sur des enjeux liés à l’exercice des droits humains, en particulier le droit des femmes à un accès égalitaire aux ressources et aux espaces de décision, les droits à l’alimentation, au travail décent, à la santé et à participer au progrès scientifique. Une réflexion portera également sur les processus mis en place pour faciliter la coconstruction de ces savoirs (recherches-actions, organisation des groupes de réflexion, modalités de plaidoyer, contribution PRD, service-learning…). En qualité de consortium d’ONG universitaires, relié à des centres d’enseignement et de recherche, U4C a plus que toute autre organisation, un rôle d’intermédiation à jouer entre les acteur·trices de première ligne, les organisations de la société civile, les réseaux et plateformes, les autorités académiques et les chercheur·ses, en permettant à chaque savoir de s’exprimer, d’être pris en compte pour apporter sa contribution à une recherche de solutions durables aux défis sociétaux. Concrètement, il s’agira d’identifier des pratiques innovantes de qualité, d’en co-produire des extrants à valeur ajoutée qui seront ensuite diffusés auprès d’acteurs de changement ciblés pour leur potentialité à en tenir compte. L'objectif est que les populations vulnérables des zones rurales et périurbaines du Pérou renforcent leurs droits. Contribuant au CSC Pérou et aux ODD 1, 2, 5, 12, 13, 15 et 17 en mettant l'accent sur 3 droits : - Droits environnementaux : protection de l'environnement, gestion des ressources naturelles (dont l’eau), accès à la terre, résilience face au changement climatique. - Droit à l'alimentation et aux ressources productives, en promouvant des systèmes alimentaires durables (SAD) : production agroécologique, commercialisation locale avec valeur ajoutée, entreprenariats agricoles et non agricoles verts. - Droits des femmes : autonomisation, réduction de la violence et des inégalités de genre dans l'exercice des droits. Nous prévoyons des actions territoriales de développement d'alternatives locales et des actions plus globales de niveau national. Nos principales stratégies : - Renforcement institution

External Links