Déforestation: Dans 10 ans, près de 2 milliards de personnes seront privées d’eau | Land Portal | Sécurisation des droits fonciers à travers les données ouvertes

Par Aladji

Date: 28 mars 2016

Source: Radio Kankan

Aujourd’hui, à cause de la déforestation abusive de la forêt, l’humanité coure un grand danger. Chaque année, les méfaits de l’homme entraîne un recule de 7 millions d’hectares forestières et 50 millions d’hectares de terres forestières brulées. Et si l’on ne prend garde, dans une décennie, près de 2 milliards de personnes seront privées d’eau. Vu cette situation gravissime, le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Ban Ki Moon, a mis à profit la Journée Internationale de la Forêt, célébrée ce 21 mars, pour demander aux gouvernements d’adopter des politiques et pratiques pour protéger nos forêts, seules gages pour la survie de l’humanité. Nous vous in extenso son message.     

Les forêts du monde entier jouent un rôle clef dans la réalisation de notre ambition commune pour les hommes et pour la planète. Elles conditionnent notre prospérité future et la stabilité du climat mondial. Les objectifs de développement durable appellent donc à agir afin de les protéger.

En cette première année de mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, la Journée internationale met l’accent sur le rôle joué par les forêts dans l’approvisionnement en eau. Les bassins versants forestiers fournissent les trois quarts de l’eau douce utilisée par les exploitations agricoles, les industries et les particuliers. À Bogota, Durban, Djakarta, Madrid, New York et Rio de Janeiro, et dans beaucoup d’autres grandes villes, l’eau potable provient en grande partie de zones forestières. Quand on protège et qu’on restaure les bassins versants forestiers, on peut faire des économies dans la construction de nouvelles infrastructures de purification de l’eau.

À mesure que la population mondiale croît et que les besoins en eau augmentent, il devient de plus en plus urgent de protéger les forêts et leurs capacités d’approvisionnement en eau. D’ici à 2025, près de 1,8 milliard de personnes vivront dans des régions en manque absolu d’eau, et les deux tiers de la population mondiale pourraient se trouver en état de stress hydrique.

 Les forêts jouent également un rôle essentiel dans la lutte contre les changements climatiques. Elles sont l’un des systèmes de piégeage du carbone naturel les plus rentables et les plus efficaces. Investir dans les forêts est une assurance pour toute la planète. Pourtant, malgré leur rôle crucial, les forêts continuent d’être endommagées et dévastées. Chaque année, 7 millions d’hectares de forêts naturelles disparaissent et 50 millions d’hectares de terres forestières sont brûlées.

En cette Journée internationale des forêts, je demande aux gouvernements, aux entreprises, à la société civile et aux autres partenaires d’adopter des politiques et des pratiques globales en vue de protéger les forêts, de les restaurer et de les conserver en bon état, au service de notre avenir commun.

Partagez cette page