Préservation et utilisation durables des systèmes oasiens. | Land Portal | Sécurisation des droits fonciers à travers les données ouvertes

Source: Foncier-développement

Colloque international organisé conjointement par l’Université Abdou Moumouni de Niamey, l’Université de Liège et l’Université Catholique de Louvain les 28 et 29 septembre 2016.

Ce colloque international est organisé dans le cadre d’un projet interuniversitaire portant sur la « Préservation des cuvettes oasiennes et de leur rôle socio-économique dans le sud-est du Niger » qui a pour mission de contribuer à la lutte contre la désertification et à la réduction de la pauvreté des populations rurales dans l’est du Niger.

Il vise à rassembler les chercheurs de part et d’autres du désert du Sahara pour partager les expériences de chacun sur les méthodes de préservation et d’utilisation durable de ces systèmes oasiens à très haute valeur agricole.

Les systèmes oasiens constituent des zones fertiles au milieu d’espaces arides voire désertiques. Ces lieux sont souvent les derniers endroits habités par l’homme avant d’atteindre le désert et ils sont par conséquent extrêmement précieux à la vie humaine malgré les conditions climatiques très pénibles.

La présence de nappes peu profondes en zone de bas-fonds ou d’une topographie particulière expliquent la présence de ces sites à très haute valeur agricole dans ce milieu hostile. L’homme y joue un rôle déterminant en gérant de manière très précise, parfois depuis des siècles, l’accès à l’eau pour les différents usagers de l’oasis.

Ces zones font malheureusement l’objet d’un grand nombre de menaces parmi lesquelles peuvent être citées les problèmes d’ensablement, de salinisation des eaux et des sols, de surexploitation des eaux de nappe ou de maladies en palmeraie.

Situées la plupart du temps dans des pays en développement, on assiste ces dernières années à une accélération de la dégradation des ressources naturelles de ces systèmes oasiens sous l’effet combiné d’une population grandissante et des sécheresses répétées, entrainant alors l’insécurité alimentaire des ménages et l’exode. Dans d’autres régions oasiennes, au contraire, c’est le désintérêt pour ces zones qui entraine leur abandon progressif.

Les sujets qui pourront être traités lors du colloque international : 
[-]  Méthodes et techniques de lutte contre les menaces des systèmes oasiens ; 
[-]  Préservation du potentiel agro-économique et environnemental des systèmes oasiens ; 
[-]  Valorisation des systèmes oasiens ; 
[-]  Stratégies d’adaptation et de résilience développées par les populations locales.

Partagez cette page