Plan de Développement Économique et Social (PDES, 2017-2021). | Land Portal

Informations sur la ressource

Date of publication: 
janvier 2017
Resource Language: 
ISBN / Resource ID: 
LEX-FAOC176028
License of the resource: 
Copyright details: 
© FAO. Afin d’assurer une large diffusion de ses informations, la FAO s’attache à donner libre accès à ce contenu et encourage l’utilisation, la reproduction et la diffusion des données, des informations textuelles et des supports multimédia présentés. Sauf indication contraire, le contenu peut être reproduit, imprimé et téléchargé aux fins d’étude privée, de recherches ou d’enseignement ainsi que pour utilisation dans des produits ou services non commerciaux, sous réserve que la FAO soit correctement mentionnée comme source et comme titulaire du droit d’auteur et à condition qu’il ne soit ni déclaré ni sous-entendu en aucune manière que la FAO approuverait les opinions, produits ou services des utilisateurs.

Le Plan de Développement Économique et Social (PDES) 2017-2021 est un plan quinquennal de l’opérationnalisation de la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI) Niger 2035 adoptée par le Gouvernement le 9 mai 2017. Son objectif est de contribuer à bâtir un pays pacifique, bien gouverné avec une économie émergente et durable, et une société fondée sur des valeurs d’équité et de partage des fruits du progrès. Spécifiquement, il vise à renforcer la résilience du système de développement économique et social. Pour atteindre ces objectifs, PDES s’articule autour de cinq (5) axes stratégiques, à savoir: la Renaissance culturelle (Axe stratégique 1); le Développement social et transition démographique (Axe stratégique 2) ; l’Accélération de la croissance économique (Axe stratégique 3); l’Amélioration de la gouvernance, paix et sécurité (Axe stratégique 4); et la Gestion durable de l’environnement (Axe stratégique 5).Dans le cadre de la Renaissance culturelle (Axe stratégique 1), le PDES prévoit la mobilisation sociale pour un changement de comportement, et une consolidation de la culture démocratique et Républicaine.En ce qui concerne le Développement social et transition démographique (Axe stratégique 2), les actions prévues seront focalisées sur le Développement du capital humain.L’accélération de la croissance économique (Axe stratégique 3) s’articulera autour du développement du secteur privé, la sécurité alimentaire et développement agricole durable, et l’amélioration de la Gestion du développement. La modernisation du monde rural s’appuiera sur la stratégie I3N qui porte sur l’utilisation de techniques culturales modernes, l’accès à l’eau, aux chaînes de valeur des productions agro sylvo pastorales et halieutiques, accès aux crédits, à l’artisanat. Un accent particulier sera mis sur l’autonomisation de la femme rurale avec un programme ciblé d’alphabétisation et l’entreprenariat des jeunes. Avec un secteur agricole plus productif et un développement des infrastructures de base, il est attendu l’émergence d’une économie dynamique capable d’offrir des emplois décents aux jeunes ruraux. L’augmentation des revenus agricoles et la diversification de l’économie rurale permettrait de réduire la vulnérabilité des ménages ruraux aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles. La gestion du développement vise à rétablir une gestion efficiente des finances publiques, renforcer les capacités de financement de l’économie et améliorer significativement les instruments de planification, de coordination et de suivi-évaluation des politiques publiques. Ces orientations permettront de concilier la mise en œuvre des objectifs de développement et l’amélioration des ressources internes.S’agissant de l’amélioration de la gouvernance, paix et sécurité (Axe stratégique 4), cette stratégie entend renforcer la consolidation de l’efficacité et de la transparence des institutions; renforcer la sécurité et de la consolidation de la paix.S’agissant de la Gestion durable de l’environnement (Axe stratégique 5), le Plan de Développement Économique et Social prévoit la gestion durable des terres, des eaux et de la diversité biologique; et l’amélioration du cadre de vie des populations et lutte contre le changement climatique.Enfin, le Plan de Développement Économique et Social (PDES) 2017-2021 prévoit des mécanismes de mise en œuvre, de suivi-évaluation et de coordination. Le dispositif de mise en œuvre du PDES (les instruments de mise en œuvre, les instruments au niveau national, les instruments au niveau sectoriel, les instruments au niveau ministériel, les instruments au niveau régional et local); les es Acteurs de mise en œuvre (l’État, les Collectivités territoriales, le Secteur privé, la Société Civile, les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) et la diaspora); le dispositif de suivi-évaluation (le suivi d’exécution des programmes du PDES 2017-2021, la revue annuelle des projets et programme par ministère, le suivi des résultats du PDES 2017-2021, la revue annuelle des dépenses publiques, l'évaluation de performance des politiques publiques de développement, l’évaluations à mi-parcours et finale); le Dispositif de Coordination (Organes de pilotage et d’orientation politiques du PDES, Organes de coordination techniques du PDES, Directions générales du Ministère du Plan, Comité technique national, la cellule d’Analyse des politiques Publiques et d’évaluation de l’action Gouvernementales (CAPEG), les pôles de coordination sectoriels, l’Institut National de la Statistique (INS), les cellules de coordination régionales, l’organe de concertation et consultatif du PDES, le Comité Etat-Partenaires Techniques et Financiers, les cadres de concertations). Enfin, elle prévoit une analyse et mitigation des risques et facteurs de succès.

Fournisseur de données

Partagez cette page