Après la Côte d’Ivoire, la Namibie interdit à son tour aux étrangers l’acquisition des terres agricoles | Land Portal

Date: 14 novembre 2016

Source: Agence Ecofin

Par Souha Touré

Le précédent ivoirien semble inspirer d’autres Etats africains dans leur lutte pour la sécurisation de leurs terres agricoles. Le gouvernement namibien a en effet soumis jeudi dernier au vote du parlement le projet de la Loi foncière 2016, dont la mesure phare est l’interdiction aux étrangers d’acquérir des terres en Namibie.

Si cette loi est adoptée, elle devrait contribuer à sécuriser les terres agricoles du pays d’Afrique australe. Selon les estimations du ministre en charge des Terres, Utoni Nujoma, sur un effectif de 12 000 fermes réparties sur 40 millions d’hectares (ha), 281 fermes sont actuellement la propriété d’étrangers, soit 1,3 millions d’hectares. Les Allemands totalisent à eux seuls 141 d’entre elles. Une situation qui commence à devenir préoccupante.

Si cette réforme du foncier rural a toutes les chances d’aboutir, une initiative similaire sur le foncier urbain avait échoué à emporter l’adhésion des parlementaires en 2015. Un véto législatif qui a poussé l’exécutif à introduire dans le nouveau projet de loi des dispositions visant à durcir les conditions de location du foncier urbain.

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page