RDC/ Kasaï-Oriental : 500 hectares de terres attribuées aux femmes | Land Portal | Sécurisation des droits fonciers à travers les données ouvertes

Date: 3 juillet 2019

Source: Media Congo

Les chefs coutumiers des territoires de Kabeya Kamwanga et de Miabi, province du Kasaï Oriental, se sont accordés à octroyer 500 hectares de terres aux femmes de la communauté de Bakwa Tshiya II/Bena Kalonga situées sur les collines Mpunda, le long des rivières Nkenya et Sonia ainsi que de la rivière Tshibodi, en vue de la mise en place d’une foresterie communautaire locale pour le développement, a-t-on appris mardi de la Coalition des femmes leaders pour l’environnement et le développement durable (CFLEDD).

Cette décision a été prise à l’issue des consultations des femmes sur la gouvernance des terres et forêts, réalisées du 15 au 25 juin 2019 par le CFLEDD au Kasaï-Oriental. Elle a présenté le weekend les résultats de celles-ci, au cours d’un atelier de restitution, organisée à Kinshasa.

Selon la source, les bénéficiaires se sont engagées à gérer rationnellement ces espaces qui leur ont été concédés et à les mettre en valeur pour le bien de leurs communautés respectives.

La coordinatrice provinciale de la CFLEDD/Kasaï oriental, Micheline Mujinga a relevé que les consultations se sont inscrites dans le cadre du projet « Droits des femmes dans la gouvernance des terres et forêts en RDC », ayant bénéficié par deux fois des subventions qui ont permis la réalisation des études additionnelles au niveau de la province.

Les consultations y menées ont mis à jour les réalités sur les droits fonciers des femmes qui permettront aux juristes de la société civile de produire l’ébauche d’un édit provincial en vue de sécuriser les droits des femmes, a-t-elle fait savoir. Des échanges avec les autorités provinciales ont été organisés au cours de cette mission dont les résultats et les outils de communication sur les activités réalisées au Kasaï Oriental ont été présentés.

Des reformes ouvrent des horizons dans les domaines foncier et forestier

Selon la Coalition des femmes leaders pour l’environnement et le développement durable (CFLEDD), les réformes engagées au pays ouvrent des horizons pour dresser un état des lieux dans les domaines foncier et forestier en termes d’atténuation des émissions des Gaz à effets de serre et d’adaptation au changement climatique.

Pour ce faire, la CFLEDD a diligenté entre janvier et février 2019 une mission pour faciliter la réalisation des études additionnelles au chef-lieu de la province du Kasaï Oriental où elle a organisé un dialogue avec les ONG de la place, les chefs coutumiers et les autorités politico-administratives sur la sécurisation foncières des femmes et le bien-fondé des édits dans le contexte de la protection des droits de la femme.

 

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page