Cameroun - Logements Sociaux: L’Etat annule 233 hectares de terrain acquis par le MINSEP et le MINDCAF à Olembé | Land Portal

Date: 19 août 2019

Source: Cameroon-info.net

Par: Wilfried ONDOA

La décision a été prise au cours des assises interministérielles ad-hoc tenu le 16 août dernier, entre le ministère de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU) et le ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (MINDCAF).

«Les assises interministérielles ad-hoc MINHDU-MINDCAF du 16 août dernier… Ont permis l’annulation de ces différents titres fonciers, conformément à la loi», rapporte le quotidien Mutations en kiosque ce 19 août 2019. Cette décision commune du ministère de l’habitat et du développement urbain (MINHDU) et du ministère des domaines, du cadastre et des affaires foncières (MINDCAF), s’appuie sur la loi du 27 avril 1976. Cette dernière stipule que: «les départements ministériels ne peuvent pas posséder … De titres fonciers dans le domaine privé de l’Etat, sur les parcelles constructibles d’Olembé», affirme Mutations.

Plus de 200 hectares de terrain avaient été attribués aux départements ministériels, grâce au morcellement du TF n°01733/Mfoundi. Respectivement 33 hectares avaient été attribués à la mission d’aménagement d’équipements des terrains urbains (MAETUR); 100 hectares avaient été attribués au ministère des sports et de l’éducation physique (MINSEP) et 100 hectares également au ministère des domaines, du cadastre et des affaires foncières.

Ainsi, au sortir de cette concertation entre les deux ministères cités plus haut, le document final des assises renseigne que: «la gestion des réserves foncières et la zone d’urbanisation d’Olembe se fera par l’Etat, à travers le MINDCAF», relève notre confrère.

Les procédures seront mises en œuvre pour l’affectation et la cession des parcelles de terrains à certains départements ministériels. Le journal précise que, «la cession ou l’affectation ne donne pas accès à un titre foncier».

 

Partagez cette page

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.