Maroc/ En 17 ans, l’Etat a mobilisé plus de 100.000 ha pour l’investissement | Land Portal | Sécurisation des droits fonciers à travers les données ouvertes

Date: 29 octobre 2019

Source: Media24

Par: Jalil Choukri

Il s’agit du foncier appartenant au domaine privé de l’Etat. Il n’inclut pas les terrains mobilisés pour le Plan Maroc Vert. L’investissement global projeté est de 332 milliards de DH pour 282.335 emplois escomptés.

Le patrimoine foncier de l’Etat a été fortement sollicité depuis 2002, date de la déconcentration de l’investissement et la création des CRI. L’objectif était de venir en support au développement de l’investissement privé, des grands chantiers et des différents plans sectoriels (Tanger Med, villes nouvelles, Plan Emergence, Plan Azur…).

Entre 2002 et 2018 donc, 102.147 hectares ont été mobilisés, hors plan Maroc Vert. C’est ce qui ressort du dernier rapport sur le foncier public mobilisé pour l’investissement, accompagnant le PLF 2020.

Pour précision, le domaine privé de l’Etat, géré par la direction des domaines relevant du ministère des Finances, est constitué de l’ensemble des biens et droits à caractère immobilier ou mobilier, qui ne relèvent ni du domaine public ni du domaine forestier.

La dynamique se poursuit

La dynamique de mobilisation du foncier de l’Etat se poursuit. Au premier semestre 2019, près de 2.000 hectares, hors plan Maroc Vert, ont été affectés pour la réalisation de 125 projets devant drainer 6,15 milliards de DH d’investissements et générer 8.524 emplois à terme.

Comme chaque année, la quasi-totalité des projets (96% ou 120 projets) ont été approuvés par les CRI, dans le cadre de la gestion déconcentrée de l’investissement, pour une superficie de 1.331 (67%) hectares, un investissement projeté de 5,9 milliards de DH (96%) et la totalité des emplois escomptés.

77% de cette superficie ont été mobilisés au profit du secteur du tourisme, 12% pour l’industrie et 8,5% pour l’habitat.

La région de Casablanca-Settat concentre 75% du foncier mobilisé, suivie loin derrière par Laâyoune-Sakia El Hamra.

Mais en termes de nombre de projets, ce sont les régions du Sud qui s'accapare la part du lion : Dakhla (47,5%) et de Laâyoune (28,3%).

Hormis les projets développés dans le cadre de la gestion déconcentrée de l’investissement, 4 projets ont été approuvés dans le cadre du régime conventionné par la Commission des investissements, portant sur un foncier de 197 Ha et devant drainer un investissement de 237 MDH.

Il s’agit de projets de développement de parcs industriels à Casablanca et d’aménagement de la zone franche d’exportation de Souss Massa.

Enfin, un seul projet non-conventionné a été approuvé. Il s’agit de la première phase de la Cité Mohammed VI Tanger Tech pour 467 hectares.

De son côté, le plan Maroc Vert a sollicité 1.089 Ha dans le cadre de 15 conventions de partenariat pour un investissement de 162 MDH permettant, à terme, la création de 387 emplois.

En 2018, plus de 12.600 hectares mobilisés

Pour rappel, en 2018, l’Etat a mobilisé 12.647 hectares au profit de 285 projets devant drainer 21,5 milliards de DH d’investissement et générer 16.428 emplois.

Hormis un projet touristique dans la région de Rabat ayant fait l’objet d’une convention (55 hectares, 2,4 milliards de DH d’investissement et 4.000 emplois), tous les autres projets ont été approuvés par les CRI.

Et c’est la région de Laâyoune qui a dominé que ce soit en termes de nombre de projets (107), de superficie mobilisée (11.865 Ha) ou de montant d’investissement (11,6 milliards de DH). Le foncier dans cette région a été mobilisé dans les secteurs de l’agro-industrie et de l’énergie.

Quant au plan Maroc Vert, il a sollicité en 2018 plus de 4.400 hectares pour un investissement de 718 MDH et 2.360 emplois projetés.

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page