Tchad: 35 morts dans des affrontements entre éleveurs et cultivateurs | Land Portal

Au moins 35 personnes ont été tuées, dont un militaire, dans des affrontements entre éleveurs et cultivateurs dans le sud du Tchad, en proie à des conflits meurtriers entre ces communautés, a indiqué mercredi à l'AFP le secrétaire général de la province.

Des cultivateurs "ont été attaqués par des coupeurs de route. Cette attaque a fait un mort et deux blessés", a indiqué Mara Maad. En représailles, les cultivateurs, qui accusent les éleveurs d'être responsables, "ont attaqué lundi une zone où vivent les éleveurs" dans la province du Salamat, dans le sud-est du Tchad. Au total, "ces affrontements intercommunautaires ont fait 35 morts dont un militaire", a-t-il déclaré. 

Des forces de l'ordre ont été déployées dans la province. Le retour au calme est intervenu lundi après-midi. 

"Ce drame est parti d'un incident avec des coupeurs de route", des voleurs armés qui opèrent en embuscades sur les routes. "Cette fois-ci, ce n'est pas lié à la dévastation d'un champ", a estimé Mara Maad.

Les violences entre communautés sont fréquentes dans le sud du Tchad, où nombre d'habitants sont armés. Ils opposent principalement éleveurs nomades arabes et cultivateurs autochtones sédentaires, qui accusent les premiers notamment de saccager leurs champs en faisant paître leurs animaux.

"Les conflits se sont généralisés dans presque toutes les provinces du Tchad dans le sud, le centre et l’est ces dernières années et elles prennent des proportions inquiétantes", a estimé le politilogue tchadien Evariste Ngarlem Tolde, interrogé par l'AFP. "Les autorités locales ont un parti pris flagrant puisqu'elles détiennent des troupeaux, ce qui ne facilitent pas le règlement à l'amiable de ces conflits intercommunautaires", poursuit-il.

Fin novembre, au moins 22 personnes avaient été tuées dans des affrontements entre éleveurs et cultivateurs dans le département de la Kabbia, dans le sud du pays, après la destruction d'un champ par des bœufs. Et entre décembre et début janvier, près de 50 personnes sont mortes au Tchad dans d'autres conflits entre tribus. 

Lors de son allocution du 31 décembre, le président tchadien Idriss Déby Itno s'était dit "affligé" et "consterné" par les affrontements meurtriers survenus dans plusieurs localités ces derniers mois. 

Le sud du Tchad, au climat plus clément et à la végétation plus verte, attire depuis longtemps les éleveurs des zones sahéliennes désertiques du nord, et est une région de transhumance. Certaines communautés nomades arabes s'y sont installées de longue date et s'opposent aux agriculteurs autochtones dans des conflits fonciers.

Related content: 
Publication évaluée par des pairs
décembre 2018
Tchad

The irrigation process is old and its dynamic has moved towards the promotion of small village irrigated areas where the involvement of producer’s production is more important. The establishment of business management and supervision entities has been a success. But their sustainable operation has not lived up to expectations by the low capitalization of local competence.

8 octobre 2020
Égypte
Burundi
Éthiopie
Mozambique
Rwanda
Somalie
Soudan du Sud
Ouganda
Zimbabwe
Tchad
République démocratique du Congo
Afrique du Sud
Burkina Faso
Ghana
Brésil
Colombie
Malaisie
Viet Nam
Sri Lanka
Iraq
Palestine
Global

The Dutch LAND-at-scale program was launched in March last year and since then, two rounds for land intervention ideas have been released. The program seeks ideas that contribute to improving land governance in developing countries, and that ultimately support better food and nutrition security, economic development, peace and stability in these countries.

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page