Les rapports sur l'état de l'information foncière révèlent des informations sur le Botswana et la Zambie | Land Portal

Deux rapports complets sur l'état de l'information foncière (SOLI) ont été publiés, fournissant des évaluations approfondies des données foncières et des écosystèmes d'information au Botswana et en Zambie. Ces rapports examinent la disponibilité des informations foncières et évaluent leur conformité avec les normes de données ouvertes. Les résultats mettent en évidence les forces et les faiblesses des pratiques de gestion de l'information foncière de chaque pays et offrent des pistes pour des interventions ciblées.

 

État de l'information foncière au Botswana : Une évaluation des données ouvertes

Le rapport SOLI sur le Botswana examine l'état actuel des données foncières dans le pays, en évaluant l'accessibilité des informations foncières et leur alignement avec les principes des données ouvertes. Le rapport sert d'outil de diagnostic, mettant en lumière les domaines qui nécessitent des améliorations dans l'écosystème de l'information foncière.

La première section du rapport se concentre sur le cadre juridique du Botswana pour la gouvernance des données, en explorant les engagements internationaux et nationaux pour l'accès à l'information et les instruments pour la gouvernance des données et de l'information. La deuxième section examine la disponibilité des données et des informations foncières fournies par les organisations gouvernementales responsables de l'administration foncière. Cette évaluation est organisée en six catégories de données foncières clés. Enfin, le rapport évalue l'ouverture de l'information en la comparant à dix critères d'ouverture des données, conformément aux meilleures pratiques internationales.

Les principales conclusions du rapport révèlent que le Botswana ne dispose pas d'une législation sur l'accès à l'information et que sa Constitution ne garantit pas explicitement l'accès du public aux informations non personnelles. Une grande partie de la législation relative à la terre et à l'information générale au Botswana met l'accent sur la confidentialité, ce qui se traduit par un faible score en ce qui concerne l'ouverture des données et des informations gouvernementales. Dans l'ensemble, il existe peu de données et d'informations foncières ouvertes dans le pays. Alors que les données juridiques et politiques sont partiellement ouvertes, d'autres catégories telles que les données sur le régime foncier, la valeur des terres et le développement foncier ne sont pas du tout ouvertes. Des efforts sont nécessaires pour rendre les données agricoles et minières totalement ouvertes.

En outre, le Botswana ne dispose pas actuellement d'un cadre juridique favorable à l'ouverture des données et des informations. Bien qu'il n'y ait pas de clauses ou d'articles faisant référence à l'accès à l'information dans la législation sur le secteur foncier, la loi sur les statistiques prévoit la diffusion de l'information publique.

 

État de l'information foncière en Zambie : Une évaluation des données ouvertes

Le rapport SOLI sur la Zambie offre une analyse complète de l'état actuel des données foncières dans le pays, évaluant la disponibilité des informations foncières et leur conformité avec les normes de données ouvertes. Le rapport vise à identifier les sources de données foncières ou d'informations générées par le gouvernement zambien ou les institutions publiques impliquées dans la gouvernance foncière, agissant comme un outil de diagnostic pour des interventions ciblées.

La première section du rapport examine le cadre juridique de la Zambie pour la gouvernance des données et l'ouverture de l'information, en tenant compte des engagements internationaux et nationaux du pays en matière d'accès à l'information et des instruments de gouvernance des données et de l'information. La deuxième section évalue la disponibilité des données et des informations foncières fournies par l'entité du secteur public zambien responsable de l'administration foncière, organisées en six catégories clés de données foncières. La troisième section évalue l'ouverture de ces informations sur la base de dix critères d'ouverture des données.

Les conclusions tirées du rapport révèlent que les données et informations foncières en Zambie sont partiellement ouvertes, avec quelques progrès réalisés depuis 2016. Les données juridiques et politiques sont considérées comme totalement ouvertes, tandis que les données sur l'utilisation des terres sont partiellement ouvertes mais nécessitent des améliorations supplémentaires en termes d'accessibilité. Les données sur le régime foncier, le développement foncier et l'évaluation foncière ne sont que partiellement ouvertes, ce qui indique la nécessité d'améliorations pour tous les critères d'ouverture. En revanche, les données relatives à l'environnement, à l'énergie, aux droits miniers, aux marchés publics et aux statistiques sont totalement ouvertes et disponibles auprès des organisations concernées.

La Zambie dispose de cadres juridiques complets de gouvernance des données, notamment la loi sur les statistiques, la loi sur le gouvernement électronique, la loi sur la protection des données, la loi sur les communications électroniques et la loi sur la cybersécurité et la cybercriminalité, qui soutiennent collectivement la bonne gouvernance des données, l'accès à l'information, la protection des données et les efforts de numérisation.

Les rapports SOLI sur le Botswana et la Zambie fournissent des informations précieuses sur l'état de l'information foncière dans ces pays, en soulignant les domaines à améliorer en matière de gouvernance des données, d'ouverture et d'efforts de numérisation. Les conclusions visent à soutenir des interventions ciblées et à améliorer la gestion et l'accessibilité des données foncières, en favorisant la transparence et la prise de décision éclairée dans les secteurs fonciers respectifs.

 

Télécharger l'état de l'information foncière au Botswana

 

Télécharger l'état de l'information foncière en Zambie

 

À propos de SOLI

La recherche et les rapports sur l'état de l'information foncière (SOLI) visent à fournir une vue d'ensemble des données et des informations publiquement disponibles sur les questions foncières clés. L'objectif de la recherche est de découvrir les nombreuses sources différentes de données et d'informations foncières au niveau national et d'aider à identifier les lacunes réelles en matière de données et d'informations, en vue d'établir une base de référence pour des interventions ciblées visant à améliorer l'écosystème de l'information. 

Notre méthodologie robuste démontre non seulement les tendances et les lacunes dans la collecte des données foncières, mais fonctionne également comme un guide pratique pour améliorer la visibilité et la facilité d'utilisation des données et des informations foncières. Les rapports SOLI constituent la première étape de la mise en œuvre du guide Open Up pour la gouvernance foncière. 

En 2021, nous avons lancé la recherche SOLI dans cinq pays d'Afrique. Nous visons à développer des rapports SOLI pour une douzaine de pays d'Afrique d'ici 2024.

Related content: 
Library Resource
State of Land Information in Zambia

An Open Data Assessment

Rapports et recherches
juin, 2023
Zambie

This State of Land Information (SOLI) report is an analysis of the current state of land data in Zambia, assessing the availability of land information and the compliance of this information with open data standards. 

Library Resource
State of Land Information in Botswana

An Open Data Assessment

Rapports et recherches
juillet, 2023
Botswana

This State of Land Information (SOLI) report is an analysis of the current state of land data in Botswana, assessing the availability of land information and the compliance of this information with open data standards. 

The aim of this report is to serve as a diagnostic for the land information ecosystem in Botswana and enable targeted interventions for improved information management.

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page