Cours en ligne "Face à l'accaparement des terres dans le monde : outils d'analyse et échange d'expériences pour l'action" | Land Portal

En quelques mots

 

Deux caractéristiques de ce cours en font un outil particulièrement propice au renforcement des personnes et des organisations dans l’action face à l’accaparement des terres :

- des contenus pédagogiques (exemples, outils d’analyse, mises en perspective) fruits d’un travail de longue date d’AGTER et son réseau sur les problèmes fonciers dans le monde et leurs enjeux,

- un échange structuré d’expériences amenées par les participant.e.s au cours issues de nombreux pays et par la CMAT, co-organisatrice de la session.

Pendant quatre semaines (trois semaines thématiques et une semaine de finalisation des études de cas), les participant.e.s vont plus loin ensemble dans l’analyse des cas qui les mobilisent et la réflexion sur les réponses à y apporter. Ils nouent de nouvelles alliances et développent leurs stratégies.

Le cours est ouvert à un public diversifié d’acteurs et actrices des luttes contre l’accaparement des terres, d’organisations paysannes et autochtones, d’ONG d’appui à ces luttes, de chercheur.euse.s, étudiant.e.s, journalistes, acteur.rice.s du développement...

Cette prochaine session permettra à nouveau de réunir parmi ses participant.e.s des membres de la Convergence Globale des Luttes pour la Terre, l’Eau et les semences paysannes en Afrique de l’Ouest (CGLTE-OA) qui présenteront et approfondiront ensemble leurs réflexions sur des cas et des actions dans lesquels ils.elles sont engagé.e.s. En particulier, elle sera l’occasion pour des membres du réseau de la CGLTE-OA de produire des documents d’information sur des accaparements portés au grand jour par la 4ème caravane de la convergence des luttes pour la terre, l’eau et les semences paysannes au Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Mauritanie).

À l’issue de la formation, les études de cas serviront à sensibiliser, mobiliser et former d’autres personnes dans le but de renforcer les collectifs d’action locale et élargie pour y faire face.

 

Pourquoi ce cours ?

 

Depuis le milieu des années 2000, l’intérêt des grandes entreprises, des opérateurs financiers, de nombreux États et de plus en plus d’« élites » locales pour les terres agricoles s’est considérablement accru. Leur prise de contrôle des terres se fait très souvent au détriment des populations qui y habitent ou qui en retirent des ressources indispensables à leur survie et qui les occupent depuis des générations. Leurs droits coutumiers sont souvent ignorés. En outre, les systèmes de production mis en œuvre sur les surfaces obtenues – qui s’élèvent parfois à des milliers voire des dizaines de milliers d’hectares par opération – sont loin d’être conformes aux besoins les plus pressants des habitants des pays qui accueillent ces mal nommés « grands investissements », à savoir la sécurité alimentaire, la durabilité environnementale et le maintien de l’emploi en milieu rural.

Dans certains contextes, la concentration des terres et des ressources par quelques personnes ou entreprises peut s’opérer sans violence visible par le biais d’achats, de locations, d’héritages, etc., sous l’apparence d'un « commun accord » entre les parties. Mais ces processus contribuent souvent au développement des inégalités et ne permettent pas de satisfaire l’intérêt général.

Le cours traitera ces deux grandes situations d’accaparement, avec ou sans violation apparente des droits des populations. Les participant.e.s discuteront sur la base de ces analyses de possibles réponses et propositions d’actions.

 

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page