Global Water Initiative - Afrique de l'Ouest | Page 5 | Land Portal
GWI logo
Acronym: 
GWI
Focal point: 
Jérôme Koundouno

Emplacement

Ouagadougou
Burkina Faso
BF
Working languages: 
anglais
français

La GWI en Afrique de l'Ouest est mise en œuvre par un consortium constitué par IIED et l'UICN, et travaille principalement dans cinq pays : le Burkina Faso, la Guinée, le Mali, le Niger et le Sénégal.

Le travail de la GWI en Afrique de l'Ouest est guidé par la vision et la mission de la GWI au niveau mondial. En effet, toutes les régions de la GWI s’efforcent d’engendrer un changement significatif par le biais d'un plaidoyer et d'initiatives politiques intégrés pour:

  • soutenir une gouvernance et l’élaboration de politiques plus efficaces à tous les niveaux pour garantir l'eau pour l'agriculture.
  • améliorer la qualité des connaissances et rendre les informations pertinentes accessibles aux exploitants familiaux, tout en optimisant l'utilisation et les pratiques de gestion de l’eau des principales parties prenantes.

Global Water Initiative - Afrique de l'Ouest Resources

Affichez 21 - 25 de 62
Library Resource
Rapports et recherches
avril, 2016
Mali

This study presents the results of field interviews with farmers, managers and the private sector from the Sélingué and Maninkoura (Mali) irrigation schemes to discuss how the current terms and conditions of the farming contract are implemented. These interviews focused on the functioning of the land management system as perceived by the stakeholders. The aim was to discuss the necessary and possible reforms of land tenure security which might allow a better development of smallholder farms.

Library Resource
Rapports et recherches
avril, 2016
Mali

Cette étude présente les résultats des enquêtes auprès des acteurs paysans, gestionnaires et acteurs privés des périmètres de Sélingué et Maninkoura (Mali) concernant les modalités d’application et la pertinence du cahier des charges actuel. Les entretiens portaient sur le système de gestion foncière et le développement des périmètres tels que les acteurs pouvaient le percevoir. Il s’agissait, avec l’ensemble des acteurs, de discuter des formes de sécurisation foncière, nécessaires et envisageables, qui pourraient permettre un meilleur développement des exploitations familiales.

Library Resource
Documents de politique et mémoires
janvier, 2016
Sénégal

La Charte du domaine irrigué de l’Anambé propose des règles de gestion pour un développement agricole efficient et durable. Élaborée par consensus entre les usagers du bassin et les autorités locales, le défi actuel est de la mettre en pratique. Cette fiche revient sur le processus d'élaboration de la Charte et met en lumière les opportunités et défis qui en découlent. 

Partagez cette page