Appel à sessions – Savoir habiter la Terre et ses limites | Land Portal

Photo:  Future Earth (CC BY-NC 4.0 Deed)

Du 30 septembre au 2 octobre 2024, les acteurs et actrices de la transformation, du monde académique et du terrain, se rassembleront à Lille pour échanger et débattre autour de ce que veut dire “Savoir habiter la Terre et ses limites”

 

Rencontres à Lille 
du 30 septembre au 2 octobre 2024

Appel ouvert jusqu’au 15 mai

La rapidité du changement climatique et de l’érosion de la biodiversité fait de la période actuelle un moment unique dans l’histoire de l’humanité. Six des neufs limites planétaires sont d’ores et déjà franchies, menaçant l’habitabilité de la Terre. Les dégradations de l’environnement rendent chaque année un nombre croissant de régions de la planète difficilement habitables, causant ou aggravant catastrophes naturelles et problèmes de malnutrition, maladies, pauvreté, migrations forcées, etc. 

Toutes les activités humaines et tous les humains n’ont pas la même responsabilité dans les dégradations de l’environnement, et tous n’en subissent pas les conséquences avec la même intensité. Ainsi, les 10% les plus riches du monde sont responsables de près de la moitié des émissions de carbone,  soit 7 fois plus que les 50% les plus pauvres, qui sont aussi plus vulnérables aux effets du changement climatique. Les inégalités entre groupes sociaux, genres, espèces, activités, territoires, formes de savoir, etc. représentent donc un enjeu central.

Savoir habiter la Terre et ses limites, c’est d’abord comprendre ce qui, dans nos modes d’organisation sociale, y compris de production des connaissances scientifiques, continue à la fois d’aggraver la crise et de freiner nos capacités d’action. C’est ensuite expérimenter d’autres modes  de consommation,  de production,  d’organisation économique et sociale pour satisfaire nos besoins fondamentaux. Il nous faut donc mieux connaître la variété des modes d’habiter la Terre, en dehors du monde occidental et en son sein, au travers de la multitude d’expérimentations d’autres façons de s’alimenter, se soigner, se loger, se déplacer, apprendre, participer et co-habiter. 

Nous avons besoin de toutes les formes de savoir. Les disciplines scientifiques ne peuvent pas appréhender en silo la complexité des enjeux d’habitabilité. De plus, transformer nos modes d’habiter la Terre repose sur les savoirs issus de l’expérience des acteurs dans des contextes et territoires spécifiques. Et transformer, c’est aussi décider et agir. A cet égard, les asymétries de pouvoir, entre groupes sociaux, régions du monde, genres, etc. sont un frein puissant. Les acteurs et actrices des transformations socio-écologiques, que ce soit sur le terrain ou dans les laboratoires de recherche, doivent donc collaborer pour donner plus de place aux réalités, valeurs et perspectives des communautés les plus fragiles, pour concevoir et initier des transformations légitimes et renforcer la capacité de tous et toutes à décider et agir dans un monde complexe et incertain. 

Intervenants confirmés 

 

Olivier de Schutter, OHCHR

Sabine Barles, Géographie-Cité, CNRS

Jérôme Gaillardet, IPGP, CNRS

Geneviève Pruvost, CEMS, CNRS

Emilie Crouzat, LESSEM, INRAE

Patrick Meyfroidt, Université Catholique de Louvain

Appel à sessions

 

Les Rencontres souhaitent encourager une grande variété d’experts à déposer des soumissions : chercheurs et chercheuses, représentant.e.s d’associations ou de collectifs, artistes, étudiant.e.s, professionnel.le.s des secteurs publics et privés, etc. Les intervenant.e.s étudiant.e.s, doctorant.e.s et post-doctorant.e.s ou acteurs et actrices non académiques pourront bénéficier d’un soutien financier pour leur hébergement et transport sous certaines conditions.

Deux types de sessions (de 90 minutes) sont sollicitées : 

  • Des sessions de présentation et débat. Elles doivent être organisées de sorte à permettre au moins 30 minutes de discussion entre les intervenants et les participants. 
  • Des ateliers participatifs avec un objectif de construction collective. 
 

Les sessions et ateliers doivent répondre à la thématique centrale de l’évènement en permettant de présenter, analyser, discuter et/ou explorer, concevoir des projets, des initiatives ou des expérimentations d’autres façons de s’alimenter, se soigner, se loger, se déplacer, apprendre, participer, et co-habiter. Si une grande variété d’enjeux peuvent être traités : énergie, eau, villes, aménagement du territoire, one health, océan, biodiversité, travail, migrations, éducation, démocratie, etc., les sessions doivent aborder ces projets, initiatives ou expérimentations sous l’angle  : 

  • A la fois des enjeux environnementaux et de justice sociale. 
  • De la combinaison d’au moins deux besoins fondamentaux (s’alimenter, se soigner, se loger, se déplacer, apprendre, participer, cohabiter entre humains et avec le reste du vivant). 
 

Le comité d’organisation privilégiera les propositions de sessions impliquant une diversité de formes de connaissances (interdisciplinarité, savoirs académiques et de terrain) et d’intervenant.e.s. 

Modalités

 

Vous pouvez proposer une session en remplissant le formulaire ci-dessous avant le 15 mai 2024 à minuit. 

Les propositions devront comprendre : 

  • Un titre (éventuellement un sous-titre),
  • Une description du thème de la session ou de l’atelier (max 500 mots),
  • Pour les ateliers participatifs, une description du format et notamment de l’approche participative,
  • Une bio (max. 200 mots) de chaque intervenant.e et leurs adresses e-mail,
  • Le nom et les informations de contact du coordinateur/de la coordinatrice principal.e
  • Eventuelle demande de soutien financier pour le transport et l’hébergement des intervenant.e.s jeunes chercheurs ou chercheuses ou non académiques en précisant la ville de départ (NB: le soutien financier sera accordé dans les limites des fonds disponibles et les voyages en avion ne seront pas pris en charge).
 

Veuillez noter que le comité d’organisation des Rencontres peut suggérer de modifier le type de session proposé, s’il le juge opportun.

Calendrier prévisionnel

  • Ouverture de l’appel à sessions le 2 avril 2024
  • Clôture de l’appel à sessions le 15 mai
  • Notification au plus tard le 12 juillet
 

Questions ?

coline.grimee@futureearth.org

Copyright © Source (mentioned above). All rights reserved. The Land Portal distributes materials without the copyright owner’s permission based on the “fair use” doctrine of copyright, meaning that we post news articles for non-commercial, informative purposes. If you are the owner of the article or report and would like it to be removed, please contact us at hello@landportal.info and we will remove the posting immediately.

Various news items related to land governance are posted on the Land Portal every day by the Land Portal users, from various sources, such as news organizations and other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. The copyright lies with the source of the article; the Land Portal Foundation does not have the legal right to edit or correct the article, nor does the Foundation endorse its content. To make corrections or ask for permission to republish or other authorized use of this material, please contact the copyright holder.

Share this page