Guide de sécurisation foncière sur les aménagements hydro-agricoles au Niger | Land Portal | Protegendo os direitos da terra através de dados abertos

Informações sobre recurso

Date of publication: 
Setembro 2017
Resource Language: 
ISBN / Resource ID: 
978-1-78431-487-3
Pages: 
140
License of the resource: 

Le Niger compte aujourd’hui 85 aménagements hydro-agricoles (AHA), qui s’étendent sur environ 16 000 hectares et font travailler plus de 40 000 exploitants.  Avec la pression démographique et la raréfaction des ressources naturelles disponibles pour l’activité agricole, l’informalité de la gestion du foncier des AHA et du statut des personnes qui les exploitent est devenue problématique. Les anciens détenteurs de droits fonciers coutumiers ont contesté certaines décisions de l’Etat en matière d’attribution des terres ou de propriété, et ont parfois bloqué des investissements et des travaux. Nombre de ces contestations sont portées devant les tribunaux, qui rendent des décisions remettant en cause la maîtrise publique des AHA.

Face à ces contestations, les services de l’ONAHA se sont lancés depuis 2014, avec l’appui de la Global Water Initiative (GWI), dans un processus visant à expérimenter, formaliser, puis généraliser une démarche de sécurisation foncière des AHA existants et futurs au Niger.

Ce guide reprend et explicite en détail cette démarche et les conditions à réunir, depuis la mise en place des équipes opérationnelles chargées de la sécurisation jusqu’à la délivrance des contrats aux exploitants et leur enregistrement. Destinée en priorité aux équipes nationales et régionales de l’ONAHA et de la direction générale du Génie rural, il vise à faciliter la mise en œuvre sur le terrain et la généralisation des opérations de sécurisation foncière des AHA au Niger au profit de l’Etat et des exploitants.

Autores e editores

Author(s), editor(s), contributor(s): 
ONAHA
Publisher(s): 

Provedor de dados

GWI logo

La GWI en Afrique de l'Ouest est mise en œuvre par un consortium constitué par IIED et l'UICN, et travaille principalement dans cinq pays : le Burkina Faso, la Guinée, le Mali, le Niger et le Sénégal.

Le travail de la GWI en Afrique de l'Ouest est guidé par la vision et la mission de la GWI au niveau mondial. En effet, toutes les régions de la GWI s’efforcent d’engendrer un changement significatif par le biais d'un plaidoyer et d'initiatives politiques intégrés pour:

Compartilhe esta página