Amélioration et sécurisation de l’accès des femmes au foncier au Sénégal | Land Portal

Informações sobre recurso

Date of publication: 
Dezembro 2011
Resource Language: 
Pages: 
107
License of the resource: 

A l’instar de la plupart des pays sahéliens, l’économie sénégalaise reste encore très dépendante de l’agriculture. Celle-ci peut être décomposée en trois volets dont l’importance varie d’une zone écogéographique à une autre. Dans les zones comme la vallée du fleuve Sénégal, elle a cédé un peu le pas à l’agriculture irriguée, à la riziculture et à la culture légumière introduite par la puissance coloniale.

Cependant, plusieurs facteurs endogènes et exogènes handicapent la contribution de cette agriculture à l’effort de développement.

Solutionner ces problèmes d’inégalités et d’iniquités de genre dans le domaine foncier, est donc à la fois une exigence de développement et de justice sociale. C’est cette double exigence qui justifie l’engagement du CRDI aux côtés d’ENDA PRONAT pour mener une recherche-action sur les problèmes relatifs à la sécurisation foncière des femmes au Sénégal.

Cette étude se veut une recherche-action impliquant à la fois des chercheurs, universitaires, particulièrement, et des acteurs de terrain. Elle est basée sur une combinaison d’approche quantitative et qualitative. Mais l’approche de recherche- action renvoie surtout à l’implication à tous les niveaux de la recherche des acteurs communautaires de base qui, vivent au quotidien, les problèmes de la sécurisation foncière des femmes.

En plus de cristalliser des enjeux fonciers particuliers, dans les trois zones écogéographiques étudiées (la vallée du fleuve Sénégal, les Niayes et le Sénégal Oriental), ce présent rapport tente de synthétiser ces principaux résultats.

Autores e editores

Author(s), editor(s), contributor(s): 

Fatou Diop

Mouhamadou Sall

Mariam Sow

Mamadou Sow

El Hadji Faye

Alpha Ba

Ouztaz Alioune Sall

Ouztaz Serigne Mbacké Sylla

Gnagna Sidibé

Kabyr Ndiaye

Fatou Sow Ndiaye

Publisher(s): 
Enda Pronat

ENDA PRONAT est née au début des années 80 suite à une étude réalisée par Paul Germain et Abou Thiam  sur « Les pesticides : une menace pour le Sénégal ». Son intervention a commencé par des activités de sensibilisation auprès des chercheurs et des utilisateurs. Ensuite l’action de PRONAT s’est poursuivie par la recherche et la formation des productrices et des producteurs sur l’utilisation d’alternatives aux pesticides chimiques. L’année 1996 consacre l’avènement d’une nouvelle vision mettant la recherche développement au centre des préoccupations de ENDA PRONAT.

Compartilhe esta página