Algérie/ TIZI-OUZOU - Zones industrielles de Draâ El-Mizan et Tizi-Gheniff, les projets bientôt lancés | Land Portal
Language of the news reported: 
francês

Date: 14 octobre 2018


Source: La Dépêche de Kabylie


Par: Amar Ouramdane


Les deux zones industrielles de Draâ El-Mizan et Tizi-Gheniff ont été retenues en mars dernier, lors d’un conseil des ministres.


Certes, depuis leur inscription en 2008, les procédures ont trop tardé, mais on croit savoir que leur viabilisation ne tardera pas à être lancée. Dans une déclaration à la radio locale de Tizi-Ouzou, le directeur de l’agence foncière avait annoncé, dernièrement, que beaucoup est fait pour lancer ces deux zones industrielles sur lesquelles repose beaucoup d’espoir aussi bien de la part des citoyens que des autorités pour le développement de la région. En effet, selon ce responsable, il ne reste que quelques situations à régler et les expropriés ne tarderont pas à être indemnisés. «L’argent est disponible. Les propriétaires terriens seront régularisés. S’il y a de l’argent en plus, la viabilisation sera lancée», a-t-il souligné. À noter aussi que ces deux zones comptabiliseraient près de cent hectares. Les lots varieront entre un et deux hectares. «L’investissement de ce côté-là sera purement lié à l’agroalimentaire, d’autant plus que cette région est à vocation agricole», a-t-on appris d’une source proche de ce dossier. À signaler que ces deux zones sont situées dans une aire géographique à proximité du projet de la pénétrante vers l’autoroute Est-Ouest. C’est dire qu’elles seront sollicitées eu égard à cette voie de communication qui permettra aux investisseurs de livrer leurs produits vers l’Est et l’Ouest du pays et vers les wilayas limitrophes, à l’exemple de Bouira, Boumerdès et Tizi-Ouzou. Dans cet ordre d’idées, à rappeler que c’était surtout le déclassement du foncier agricole vers le foncier industriel qui a, quelque peu, retardé l’approbation de ces deux zones. Devant les réclamations formulées par la coordination des comités de villages de Tizi-Gheniff, pratiquement tous les walis qui se sont succédé à la tête de la wilaya à l’exception du dernier qui a pris poste il y a à peine une quinzaine de jours, se sont rendus sur les lieux afin de faire le constat sur ce prétexte «terres agricoles hautement productives», qui avait freiné l’avancement de la reconnaissance de cette partie en zone industrielle intercommunale de 113 hectares. En tout cas, cette nouvelle réjouira les expropriés qui attendent leurs indemnisations, et aussi les citoyens qui attendent que ces zones boosteront l’économie et l’emploi dans cette partie sud de la wilaya en deuxième lieu. Si ces deux zones arrivent à point nommé soulager la population dont le taux de chômage est récurrent, les responsables concernés doivent se pencher dans l’immédiat sur le règlement de l’exploitation des lots obtenus dans la zone d’activités de Draâ El-Mizan, dont la création remonte au début des années 80, restés en jachère en dépit des instructions du wali en visite dans la région en novembre 2016 de faire vite et de régler le problème en demandant aux bénéficiaires de passer à leurs projets sinon ils (les lots) leur seraient retirés et seront attribués à d’autres investisseurs. Dans ce sens, le directeur de l’agence foncière avait aussi souligné que certains lots ont été déjà résiliés aux bénéficiaires initiaux et attribués à d’autres selon la réglementation en vigueur.


 

Copyright © da fonte (mencionado acima). Todos os direitos reservados. O Land Portal distribui materiais sem a permissão do proprietário dos direitos autorais com base na doutrina de “uso justo” dos direitos autorais, o que significa que publicamos artigos de notícias para fins informativos e não comerciais. Se você é o proprietário do artigo ou relatório e gostaria que ele fosse removido, entre em contato conosco pelo endereço hello@landportal.info e removeremos a publicação imediatamente.

Várias notícias relacionadas à governança da terra são publicadas no Land Portal todos os dias pelos nossos usuários, partindo de várias fontes, como organizações de notícias e outras instituições e indivíduos, representando uma diversidade de posições sobre cada tópico. Os direitos autorais estão na origem do artigo; a fundação não tem o direito legal de editar ou corrigir o artigo, nem endossar o seu conteúdo. Para fazer correções ou solicitar permissão para republicar ou outro uso autorizado deste material, entre em contato com o detentor dos direitos autorais.

Compartilhe esta página