Global Water Initiative - Afrique de l'Ouest | Page 6 | Land Portal | Protegendo os direitos da terra através de dados abertos
GWI logo
Acronym: 
GWI
Focal point: 
Jérôme Koundouno

Localização

Ouagadougou
Burquina Faso
BF
Working languages: 
inglês
francês

La GWI en Afrique de l'Ouest est mise en œuvre par un consortium constitué par IIED et l'UICN, et travaille principalement dans cinq pays : le Burkina Faso, la Guinée, le Mali, le Niger et le Sénégal.

Le travail de la GWI en Afrique de l'Ouest est guidé par la vision et la mission de la GWI au niveau mondial. En effet, toutes les régions de la GWI s’efforcent d’engendrer un changement significatif par le biais d'un plaidoyer et d'initiatives politiques intégrés pour:

  • soutenir une gouvernance et l’élaboration de politiques plus efficaces à tous les niveaux pour garantir l'eau pour l'agriculture.
  • améliorer la qualité des connaissances et rendre les informations pertinentes accessibles aux exploitants familiaux, tout en optimisant l'utilisation et les pratiques de gestion de l’eau des principales parties prenantes.

Global Water Initiative - Afrique de l'Ouest Resources

Exibindo 51 - 59 de 59
Relatórios e Pesquisa
Abril 2014
Níger

La construction du barrage de Kandadji au Niger aura, entre autres, pour conséquences l’appropriation de terres de culture, propriété de détenteurs coutumiers mais dans beaucoup de cas sous-exploitations d’autres personnes non-propriétaires. L’État a proposé un bail emphytéotique d’une durée de 50 ans pour les propriétaires, en compensation de leurs droits de propriété expropriés.

Relatórios e Pesquisa
Setembro 2013
Níger

The Kandadji dam, currently under construction in Niger, will displace 38,000 people. The High Commission for the Development of the Niger Valley (HCAVN), in accordance with national law, is committed to compensating people for the traditionally-owned land that they will lose.

Relatórios e Pesquisa
Setembro 2013
Níger

Le barrage de Kandadji, actuellement en construction au Niger, déplacera 38 000 personnes. Le Haut Commissariat à l’Aménagement de la Vallée du Niger (HCAVN) s’est engagé, conformément aux dispositions juridiques en la matière, à compenser les terres traditionnelles perdues par des terres irriguées, dans le cadre du Programme Kandadji.

Relatórios e Pesquisa
Julho 2012
Níger

37,891 inhabitants were displaced when the Kandadji dam was built in Niger. We carried out a study of the legal aspects of such displacement, examining ways for the State to optimise its investment whilst also seeking justice for displaced populations. This study weighs up the various options for managing legal processes within the affected areas of dams.

Relatórios e Pesquisa
Julho 2012
Níger

38 000 habitants seront déplacées lors de la construction du barrage de Kandadji au Niger. Nous avons réalisé une étude sur les aspects juridiques de ce déplacement, en examinant des moyens permettant à l’État d’optimiser son investissement tout en veillant à ce que la compensation des populations déplacées soit juste.

Compartilhe esta página