Le buffle, animal emblématique de l’Afrique subsaharienne au cœur d’un nouvel ouvrage | Land Portal

Photo: CC BY-NC-ND 2.0 DEED : CIRAD (link is exter :

Le buffle africain, espèce emblématique des grands espaces sauvages, est le sujet d’un ouvrage collectif en anglais et intitulé Ecology and Management of the African Buffalo, publié près de 30 ans après le dernier ouvrage de référence dédié à l’animal. Celui-ci synthétise les connaissances acquises au cours des 15 dernières années par 70 experts. Il s'adresse à un large public, englobant la communauté scientifique (chercheurs, étudiants), les gestionnaires de la faune, les touristes, les chasseurs, ainsi que toute personne passionnée par cette espèce emblématique. Grâce à l'appui financier du Cirad et de la Fondation François Sommer à Paris, ce livre est accessible gratuitement sur le site de Cambridge.

Le buffle africain fait l’objet de perceptions diverses auprès des peuples habitant la région subsaharienne. Tantôt perçu comme un être habité par de mauvais esprits par les Pygmées, tantôt comme un animal sacré chez les Shonas ; l’image conférée au buffle par les populations qui le côtoient évolue avec le temps, notamment dans un contexte d’insécurité alimentaire. Les communautés locales le chassent, et dans certaines régions, il contribue en effet significativement à leur alimentation. En Afrique australe, le buffle est un animal élevé en ferme ou en ranch, avec des individus pouvant atteindre plus d’un million d’euros. Le buffle, largement réparti sur le continent africain, est présent dans 37 pays avec une population sauvage d'environ 660 000 individus.

Fruit d’une collaboration entre Alexandre Caron et Daniel Cornélis du Cirad, Philippe Chardonnet, expert à l’UICN et Herbert H. T. Prins de l’Université de Wageningen, Ecology and management of African Buffalo explore les aspects biologiques, écologiques, sanitaires et socio-économiques qui façonnent la vie des buffles africains. L’ouvrage propose également des pistes pour la conservation et la gestion durable de l’espèce.

Une espèce à la croisée d’enjeux sociétaux, économiques et environnementaux

À l'heure actuelle, la majorité des populations de buffles de savane se trouvent dans des zones protégées. Le buffle africain contribue à maintenir un équilibre écologique sur les territoires qu’il occupe, notamment en tant que ressource alimentaire vitale pour les populations de lions. Il joue aussi un rôle clé dans les savanes en pâturant les herbes hautes, facilitant ainsi l'accès aux petits herbivores. 

« L'analyse et la synthèse des campagnes de recensement réalisées en Afrique indiquent une stabilisation globale des populations de buffles, fruit de considérables efforts de conservation durant les vingt dernières années », indique Daniel Cornélis, chercheur en écologie de la faune sauvage et en gestion des ressources naturelles en zones tropicales et subtropicales. Toutefois, cette apparente stabilité découle d'une concentration des populations dans quelques zones bien conservées et occulte une réduction croissante de son aire de distribution naturelle.

« La situation est aujourd’hui très préoccupante pour le buffle des savanes du Nord. Les populations de buffles des forêts d'Afrique de l'Ouest sont également très fragmentées et en danger d'extinction ».

Des territoires en bonne santé pour des buffles et des humains en bonne santé  

Pour Alexandre Caron, la gestion durable du buffle africain est donc indissociable d’une gestion durable de la relation entre la nature et les sociétés humaines. Si le réseau des parcs nationaux et autres aires protégées permet de conserver les populations de buffles, celles-ci sont isolées les unes des autres.

« Restaurer la connectivité écologique entre les aires protégées requiert des modèles de gestion territoriale qui concilient la conservation et l’utilisation durable des ressources et espaces naturels, au bénéfice des communautés locales », suggère Alexandre Caron, écologue de la santé au Cirad.

Ces modèles, qui émergent actuellement dans les sphères de conservation, offrent au buffle l’opportunité de devenir une espèce clé de ces territoires.  « Le buffle peut contribuer au développement des communautés locales tout en restimulant les cultures locales qui se réapproprieraient un élément de leur imaginaire ». Des populations de buffles viables et utilisées durablement peuvent donc être des leviers de territoires en bonne santé où les objectifs environnementaux et de développement durables sont réalisés. 

Référence

Caron A, Cornélis D, Chardonnet P, Prins HHT, eds. Ecology and Management of the African Buffalo. Cambridge University Press, 2023. 588 p.

Accéder à l'ouvrage

Related content: 
Library Resource
Matériels institutionnels et promotionnels
mai, 2018
Burkina Faso, Nigéria, Mali, France, Ghana, Congo, Niger, Togo

La transhumance transfrontalière est trop souvent réduite à une activité génératrice de conflits qu’il est possible de régler très facilement en fermant les frontières. Cette note aux décideurs montre une réalité beaucoup plus complexe. La mobilité pastorale en Afrique de l’Ouest représente un apport économique de plusieurs dizaines de milliards de Fcfa chaque année dans toutes les zones d’accueil. Dans une région troublée sur le plan sécuritaire et confrontée au défi de l’emploi et de la pauvreté, la dimension économique, sociale et politique de la transhumance est importante à préserver.

Library Resource
Articles et Livres
janvier, 2011
Kenya

Alors qu'ils sont tributaires de l'élevage, de nombreux ménages vivant dans les régions arides et semi-arides du Kenya sont régulièrement confrontés à des pertes de bétail importantes en raison des sécheresses chroniques qui affectent la région.

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page