Module de gouvernance foncière publié pour examen | Land Portal

Nous sommes ravis de partager le projet de notre module sur la gouvernance foncière pour une phase d'examen public (jusqu'au 15 mars 2020). Nous sollicitons vos commentaires sur notre sélection d'indicateurs et notre projet de guide de recherche, alors que nous explorons comment le Baromètre mondial des données peut suivre la gouvernance, la disponibilité et l'utilisation des données liées à la gouvernance foncière dans notre prochaine enquête.

Comme nous l'expliquons dans le brouillon du module, la terre est un élément clé de toute civilisation humaine et un sujet essentiel que le Baromètre doit couvrir. La manière dont les sociétés interagissent avec la terre a de vastes répercussions, allant de la formation du développement social et économique au soutien de la vie culturelle et même religieuse. L’élimination de la faim et de la pauvreté et l’utilisation durable de l’environnement dépendent dans une large mesure de la manière dont les personnes, les communautés et d’autres ont accès à la terre et à d’autres biens connexes. C'est pourquoi les données liées au foncier, lorsqu'elles sont bien gérées, accessibles aux acteurs clés et utilisables par ces acteurs, peuvent être, par une gamme de moyens différents, une ressource pour aider à sécuriser un large éventail de biens publics.

Indicateurs prospectifs

En collaboration avec la précieuse contribution de nos partenaires de Land Portal, nous avons mené une vaste étude des façons dont la gouvernance foncière et les données se croisent, et comment le prochain Baromètre mondial des données peut étendre les registres fonciers étroits (bien que largement cités). indicateur inclus dans le baromètre des données ouvertes. Nous nous sommes arrêtés sur cinq indicateurs potentiels:
 
  1. Dans quelle mesure existe-t-il un cadre solide pour la collecte et la publication de données sur le régime foncier?
  2. Dans quelle mesure des données foncières détaillées et structurées sont-elles disponibles pour réutilisation?
  3. Dans quelle mesure les informations existantes sur l'utilisation des terres sont-elles disponibles sous forme de données ouvertes?
  4. Dans quelle mesure les informations sur l'utilisation planifiée des terres sont-elles disponibles sous forme de données ouvertes?
  5. Dans quelle mesure y a-t-il des preuves que les données foncières sont utilisées pour influencer les politiques dans l'intérêt d'un régime foncier et d'une utilisation plus équitables?
Les deux premiers de cette liste sont conçus pour aller au-delà d'une compréhension étroite de l'enregistrement foncier pour reconnaître l'étendue des formes de régime foncier qui existent. En conséquence, ils comprennent des sous-éléments sur la divulgation des droits fonciers détenus par les personnes, les entreprises, les États, les communautés et les groupes autochtones, et examinent s'il existe des distinctions entre les données foncières urbaines et rurales. Nous explorons également des questions supplémentaires qui pourraient identifier le moment où la propriété effective du régime d'occupation des entreprises est enregistrée.
 
Les deux deuxièmes indicateurs prospectifs examinent les informations sur l'utilisation des terres: à la fois l'utilisation actuelle des terres à l'échelle nationale et l'utilisation planifiée des terres à un niveau plus local. Tout en recherchant des données nationales sur l'utilisation actuelle des terres, nous avons l'intention de nous interroger spécifiquement sur les données sur les zones forestières et protégées, et sur les données qui montrent les changements d'utilisation des terres, afin d'identifier des ensembles de données d'utilisation dans l'action climatique. Lorsque nous examinons l'utilisation planifiée des terres, nous nous concentrons sur la disponibilité de données qui permettraient aux utilisateurs de déterminer pour toute parcelle de terrain les utilisations autorisées ou prévues auxquelles elle peut être affectée, en gardant à l'esprit les utilisations de ces données pour le développement civique et économique.
 
Le projet d'indicateur final ci-dessus répond à l'accent mis dans les objectifs de développement durable liés à la terre sur l'inclusion et l'équité entre les sexes. Nous invitons les chercheurs à rechercher des cas d'utilisation de données pour améliorer la gouvernance équitable des terres.
 
Vous pouvez lire le projet d'orientation complet et les éléments proposés pour chaque indicateur dans l'annexe 2 du document du module ici. Il s’agit du deuxième module thématique complet du Baromètre que nous publions pour consultation, et nous attendons avec impatience des commentaires constructifs pour nous aider à renforcer les indicateurs finaux de l’enquête. Le document est ouvert aux commentaires jusqu'au 15 mars et comprend des conseils sur la façon de partager vos commentaires dans les pages d'ouverture.
 

Explorer les cadres mondiaux pour les données foncières structurées
L'un des principaux défis de l'élaboration de ce module a été d'identifier les cadres mondiaux qui justifient une évaluation comparative de la disponibilité des données sur la gouvernance foncière des pays. Les pratiques en matière de gouvernance foncière varient considérablement à la fois d'un pays à l'autre et à l'intérieur des pays - la création d'un référentiel comparable sur les pratiques en matière de données nécessite donc un travail minutieux. La revue de la littérature sur le document du module contient une série de tableaux qui présentent les sources des précédents et des normes sur lesquelles nous nous sommes appuyés - et propose une discussion sur les sources de données existantes.

Regard vers le futur
Conformément à l'approche du Baromètre mondial des données, nous cherchons uniquement à effectuer une collecte de données primaires là où il n'existe aucun indicateur secondaire sur lequel nous pouvons nous appuyer. Dans le domaine foncier, de nombreuses initiatives prometteuses pourraient, à l’avenir, fournir une évaluation approfondie des pratiques en matière de données relatives au régime foncier, notamment les rapports détaillés sur l’état des terres de Prindex et Land Portal. Cependant, ceux-ci ne fournissent pas encore le type de couverture multi-pays dont le Baromètre aura besoin et ne sont donc pas encore prêts à être utilisés comme indicateurs secondaires. Nous avons cependant cherché à aligner autant que possible notre sélection et notre conception d'indicateurs sur ceux-ci, afin de soutenir la collaboration et la recherche futures en s'appuyant sur le Baromètre aux côtés de ces autres sources de données.

Nous avons besoin de votre contribution
Si vous souhaitez savoir comment le Baromètre pourrait contribuer à une compréhension commune des politiques et des pratiques en matière de données relatives à la gouvernance foncière, nous serions heureux de recevoir vos commentaires sur le projet de module.

Partagez cette page